Créer un site internet

Formée à l’école des arts appliqués de Bordeaux puis à l’atelier du château de Sers, spécialisé dans la restauration de peintures, Leslie Gaillard a ouvert son propre atelier en 2010 à Lamérac et s’est installée depuis juin 2019 à Cierzac.

C’est dans cet atelier qu’elle nous reçoit pour nous faire découvrir sa passion, la restauration de tableaux.

« Mon métier consiste à faire revivre le tableau tout en le respectant, en ne restaurant que les parties abimées afin de garder son originalité. »

La restauration de tableaux consiste en effet à donner une nouvelle vie à une toile qui a subi des dégâts ou qui a vieilli et s’est ternie avec le temps.

Le tableau étant constitué de trois parties, le support, la peinture et le vernis, il s’agit d’abord d’effectuer une restauration de conservation, qui consiste à consolider le support lorsqu’il en a besoin, puis, après avoir retiré les vernis altérés par le temps, faire les retouches sur les parties manquantes.

Mais ce travail de restauration est très complexe puisqu’il comprend plusieurs phases minutieuses que sont le décrassage, le dévernissage, les refixages lorsque la peinture s’écaille, parfois la pose de pièces lorsque des déchirures sont constatées ou le rentoilage lorsque la toile est très abimée.

Il est parfois nécessaire de boucher des lacunes avec un mastic blanc.

Les retouches de couleurs se font en respectant le vieillissement, ce qui nécessite une parfaite connaissance des couleurs à utiliser.

« Chaque tableau est différent et demande à être vu en détail avant toute intervention de restauration. »

Peinture sur douelles

Outre la restauration de tableaux qui constitue la majeure partie de son activité, Leslie réalise de petites créations de peinture sur d’anciennes douelles de barrique.

64547780 2456678167721996 4266201305858441216 o
80710559 2809403789116097 5858969363276627968 o
81253215 2809403855782757 3093878751075762176 o
72703906 2630508417005636 2111663032340840448 o

Une restauration particulière : le chemin de croix de Condéon

Le chemin de croix de l’église est composé de 14 stations. Chaque tableau est peint sur papier puis marouflé sur une toile. Le temps et l’humidité ont fait leur œuvre altérant la toile et provoquant des déchirures et des écaillages importants. C ’est un travail considérable qui a été confié à Leslie Gaillard.

Toutes les étapes d’une restauration profonde sont nécessaires à la remise en état des tableaux.

Après dépoussiérage et refixage des parties pulvérulentes, le papier est séparé de la toile. Un refixage total est effectué, suivi d’un nettoyage et de l’allègement des vernis.  La pose de mastic permet de combler tous les manques et de procéder ensuite aux retouches. Le support papier sera marouflé sur une toile neuve.

P1020705
P1020706
P1020707
 

Un métier passionnant

Lorsqu'on lui demande comment elle envisage l'avenir, c'est avec un grand enthousiasme qu'elle déclare vouloir consacrer tout son temps pour ce métier passionnant. Chaque tableau est différent et a une histoire. Son propriétaire aussi a sa propre histoire qu'il convient de prendre en compte dans la restauration car les goûts de chacun sont différents et le tableau et son propriétaire constituent une entité particulière.

P1020710

Pour retrouver Leslie Gaillard sur internet, c'est ici: Atelier des Pinceaux Agiles et sur facebook 

 

Date de dernière mise à jour : 26/06/2021

Commentaires

  • Lys-Cléa

    1 Lys-Cléa Le 22/03/2021

    [i][/i]Bravo pour cette Artiste ..

    Vibrer de cette Passion, redonner Couleurs et seconde Vie sur de magnifiques Œuvres afin qu'Elles perdurent Encore, et réaliser des Créations originales qui prendront Elles aussi le Chemin de passer sur le Temps, d'être admirées avec Plaisir .. n'est ce pas merveilleux ?

    Courage et Félicitations à ces Mains d'Art à part entière ..

    L.C

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×