Créer un site internet

Rattachement de Bran au diocèse d'Angoulême : Curieux ?

Au sein de la paroisse de Barbezieux-Baignes-Barret, il existe la communauté de Bran, qui a une particularité surprenante, sauf pour les habitants du terroir,   mais qui suscite toujours un questionnement pour les autres.

Pierre Cellou nous apporte quelques précisions.

Depuis quand l'église Saint André de Bran, en Charente Maritime, diocèse de La Rochelle et Saintes, est-elle desservie par les prêtres de la paroisse de Baignes, et aujourd'hui  de Barbezieux, diocèse d'Angoulëme ?

Sans remonter à des temps très anciens, le Père Lapouge, ancien curé de Baignes Sainte Radegonde, avait relevé que dans l'entre-deux guerres, Bran était desservi par les curés de "Mérignac et Bran", résidants  sans doute à Mérignac en Charente Maritime, puis en 1937 et 1938 par ceux de Chevanceaux.

A  partir de 1940, l'église Saint André de Bran était confiée aux curés de Léoville en Charente Maritime, jusqu'au début des années 60, avec  un bref  "interméde, en 1954, où l'on voit intervenir le doyen de Baignes, Monsieur l'Abbé Lebrun.

Après avoir été de nouveau  desservie par Chevanceaux pendant deux ou trois ans, la communauté de Bran  a été rattachée à la paroisse de Baignes Sainte Radegonde, voilà  donc  plus de cinquante ans, alors que Chevanceaux prenait en charge celles des communes de Bors et Chantillac, situées en Charente.

Cette  entente intervenue entre les deux diocèses a bien dû laisser  quelques documents dans les archives ?

Bran 1

Date de dernière mise à jour : 26/06/2021

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×